• 7 rue du Bourg 79000 BESSINES
  • 06 83 17 57 59

Les dossiers d'EquiProCoach

De l’envie à la mise en œuvre d’un projet

De l’envie à la mise en œuvre d’un projet professionnel, le passage à l’action peut sembler insurmontable, irréaliste voire utopique … et pourtant, l’envie est bien présente, l’idée vous trotte dans la tête. Parfois cela paraît si simple de s’écouter, de suivre son intuition et par moment, cela paraît tellement inaccessible de se lancer ! En même temps, votre situation professionnelle devient de plus en plus pesante, un coup de moins bien qui va passer ou un mal être qui s’installe ? Et si, plutôt que de faire taire cette envie, vous essayiez de prendre le temps de poser les choses pour retrouver ce qui vous correspond, ce qui vous motive vraiment ?

La démarche proposée

Dans cet article, je vous propose une approche pour approfondir votre réflexion, pour vous aider à définir si vous souhaitez concrétiser cette envie en projet.

De l’envie à la concrétisation de votre projet, plusieurs étapes paraissent évidentes et pourtant, n’est ce pas parce qu’on veut aller trop vite que l’hésitation et le doute persistent ?
Je vous propose de prendre le sujet par le début, ça peut vous paraître simpliste mais plutôt que de se faire des nœuds au cerveau en tournant en boucle, ça peut permettre de clarifier les choses.

 

 

De l’envie à la mise en œuvre d’un projet

 

 

Mûrir son projet

Tout d’abord, il va s’agir de mûrir le projet, faire le point sur cette envie, définir ce que l’on veut et ce que l’on ne veut plus. Faire un travail sur soi va permettre de définir qui on est, quels sont ses attentes, ses valeurs, ses compétences, ses points forts, ses points faibles… toutes ces réflexions qui permettent de bien se connaître et de préciser si l’idée fait bien sens avec ce que l’on est.
Cette première étape vise à identifier le métier qui fait sens pour vous, à envisager les options, les évaluer et sélectionner celle qui vous correspond.

 

Définir son projet

Dans un second temps, il va vous falloir définir précisément votre projet. Il s’agit alors d’en identifier l’objectif général. Quelques exemples de questions à se poser :

  • Quel est l’objectif général de votre projet? Ce qui donne le but, l’élan à votre projet ?
  • Qui est concerné ? Quels sont les obstacles à surmonter ?
  • Quels sont les inconvénients pour vous de la mise en œuvre de ce projet ? pour les personnes impliquées ?

Cela va vous permettre de vérifier que l’objectif vous motive, que vous avez envie de vous lancer, qu’il est atteignable, réalisable, tient compte de l’environnement et de ses contraintes… ou peut être de prendre conscience qu’il ne vous correspond pas vraiment, que les résultats attendus ne correspondent pas à ce que vous souhaitez réellement.

 

Organiser son projet

Une fois clarifié l’objectif du projet, il va être possible de réfléchir à comment l’organiser. Et pour cela, il est important de définir votre stratégie, de décomposer l’objectif général du projet en sous objectifs spécifiques qui vont participer à l’atteinte de l’objectif général, d’identifier les ressources, le but et les options pour chacun. Toute cette réflexion vous permettra de mettre en place votre plan d’action positionné dans le temps.

Ce travail préparatoire à la mise en œuvre de votre projet nécessite du temps. La stratégie va permettre de prendre de la hauteur quant à l’objectif visé. Elle intègre différents paramètres tels que environnement, contraintes, ressources, expériences, gestion du risque, cadre du temps…
L’organisation du projet est un processus itératif, il peut y voir plusieurs niveaux de sous-objectifs selon la taille du projet ; la décomposition dépend de la complexité du projet, le but étant d’arriver à un plan d’action très concret. Par ailleurs, les étapes s’enchaînent mais il peut parfois être nécessaire d’y revenir pour progresser dans l’organisation de son projet.

 

Concrétiser son projet

Enfin, la mise en œuvre démarre avec le lancement des premières actions qu’il va falloir évaluer et ajuster pour déployer votre projet. En même temps, il s’agit de savoir communiquer sur votre projet, de savoir se présenter de manière à susciter l’intérêt de votre interlocuteur et également de savoir argumenter dans l’échange avec votre interlocuteur.

Et puis, pour faire vivre le projet, il est nécessaire de mettre en place un suivi des actions, de prendre en compte les évolutions liées à l’environnement. De nouveaux sous objectifs vont certainement apparaître au fil du temps, qui vont donner jour à de nouvelles actions. Il est alors important de suivre l’évolution de son plan d’action sur la durée du projet en mettant à jour les actions réalisées régulièrement et d’en vérifier les résultats pour pouvoir effectuer les ajustements nécessaires.

 

Faire le bilan de son projet

Le projet se termine lorsque les objectifs spécifiques définis sont atteints, à la date fixée dans l’objectif général. Il est alors important de faire un bilan de fin de projet pour mesurer l’atteinte de l’objectif fixé en terme de résultats mais aussi en terme d’étapes franchies, d’obstacles surmontés, de ressources acquises… afin de capitaliser sur l’expérience que l’on en retire pour envisager l’après projet !

 

Concrétiser son projet professionnel nécessite un investissement personnel important à la mesure de l’objectif que se fixe la personne.

 

Et si vous preniez le temps de la réflexion ?

Elisabeth Passilly,
Coach certifiée dans le domaine professionnel, adhérente à l’EMCC France.

 

Vous voulez interagir sur l'article ?

Une question ? Vous voulez plus d'explication ou vous voulez simplement commenter cet article ? 

Coach professionnel certifiée, adhérente à l'EMCC*, Elisabeth PASSILLY accompagne les Responsables, Managers, Indépendants et les Particuliers dans leur problématique professionnelle. Elle intervient sur Niort, Nantes, La Rochelle, Poitiers... ​

Gardons contact !

 

 

06 83 17 57 59

7 rue du Bourg
79000 BESSINES